Le pôle TES : pour une santé, un tourisme, des collectivités et une agriculture connectés

C'est dans l'objectif de promouvoir l'excellence Normande en matière de Transactions Electroniques Sécurisées que le Pôle TES a été créé en 2005. Vaste écosystème regroupant plus de 130 acteurs : grands groupes, PME-PMI, des laboratoires de recherche et des collectivités locales et divers organismes, il fait émerger des projets d'innovations numériques collaboratifs.

C’est dans l’objectif de promouvoir l’excellence Normande en matière de Transactions Electroniques Sécurisées que le Pôle TES a été créé en 2005. Vaste écosystème regroupant plus de 130 acteurs : grands groupes, PME-PMI, des laboratoires de recherche et des collectivités locales et divers organismes, il fait émerger des projets d’innovations numériques collaboratifs.

Le Pôle TES accompagne les projets collaboratifs de l’idée au marché. Il a pour crédo la sécurité, l’interopérabilité et la fiabilité de ses innovations, s’inscrivant ainsi dans les plans de la Nouvelle France Industrielle de l’Economie de la donnée, des Objets intelligents et de la Confiance numérique.

Il traduit les innovations technologiques dans les secteurs à forts leviers de croissance et à forte résonance régionale : la e-santé, le tourisme numérique, la collectivité connectée et l’agriculture connectée. La mission du Pôle TES est d’identifier les besoins et les grands enjeux, afin de créer des programmes d’innovations générant progrès d’usages, chiffre d’affaires, emplois et valorisation du territoire.

« Le pôle TES est né des Projets de Transaction Electroniques Sécurisés qui ont vu le jour dans la région. A partir des savoir-faire de l’ensemble de cette filière mais aussi des filières pressenties comme essentielles au développement de notre territoire que sont la santé, l’agriculture, le tourisme et les collectivités, plusieurs départements ont été créés. AGRI UP est une résidence dédiée aux projets digitaux de l’agriculture et un certain nombre d’applications sont en développement à la résidence de Caen. Pour le tourisme DEAUVILLE TOURISME UP est située à Deauville, les partenariats sont en phase de contractualisation ; le département e-santé est multi-site avec des résidences de start-up au Havre, à Rouen et à Caen. Mutuelles, banquiers, scientifiques, entreprises, laboratoires de recherche publics travaillent déjà ensemble, au développement d’applications e-santé » explique Jacques Belin, Président du Pôle TES.

Véritable accélérateur d’opportunités, le pôle TES a pour missions de :

  • Favoriser le rapprochement entre les acteurs pour développer la compétitivité des entreprises, l’innovation et l’emploi.
  • Stimuler l’émergence de projets collaboratifs innovants;
  • Offrir des services et outils aux membres du Pôle;
  • Accompagner les porteurs de projet dans leur recherche de financement;
  • Renforcer l’attractivité régionale en faisant de la Basse-Normandie un territoire de référence pour les expérimentations de services et d’usages

« Chaque résidence accueille concomitamment entre 15 et 20 start-up. Leur durée d’accueil varie de 6 mois à plusieurs années. Notre métier est d’assurer la coordination des projets, de mettre en relation les acteurs et d’être aussi directement contributeurs des projets que nous accueillons. Les start-up ont ainsi accès à l’ensemble du dispositif et des partenaires afin de mettre au point leur projet. Elles bénéficient d’un accompagnement, puis partent de nos résidences dès qu’elles sont aptes à voler de leurs propres ailes ».

Le Pôle TES est installé sur le campus technologique « Effiscience » à Colombelles, près de Caen en Normandie. Une région considérée comme le  » berceau  du sans contact  » notamment pour ses expérimentations inédites  » Caen ville NFC  » lancé en 2005, ou  » Payez mobile « , le paiement via un téléphone mobile en 2008. Le Pôle TES a également un bureau à Seine Innopolis, étendard du numérique sur la métropole rouennaise ainsi qu’au PRIS (Pôle de Recherche et d’Innovation en Santé) à Caen pour le département e-Santé & Domotique.

Qu’est-ce que les Transactions Électroniques Sécurisées (TES) ?

Les Transactions Electroniques Sécurisées, sont constituées de l’ensemble des techniques électroniques, informatiques et télématiques permettant d’effectuer des échanges d’informations, sûrs et en confiance, dans des domaines d’applications très variés.

L’évolution des usages, « l’électronisation » de certaines pratiques de la vie quotidienne et l’internationalisation des normes et législations, sont autant de facteurs qui influent fortement sur le secteur des Transactions Electroniques Sécurisées.

Côté projets, ce sont plus de 200 start-up qui ont déjà été accueillis au sein des différentes résidences.

Plusieurs projets emblématiques, dans le domaine de la santé, en sont issus tels que :

BodyCap
Ce système innovant, dispositif médical de classe IIB à ingérer, permet une mesure fiable et continue de la température gastro-intestinale, sans intervention du personnel soignant. e-Celsius® est une capsule, électronique miniaturisée qui, par télémétrie, communique en continu la mesure précise de la température centrale. L’utilisation d’un moniteur dédié, e-Viewer®, permet un enregistrement des données et le déclenchement d’alertes en cas de dépassement de seuil. La capsule est livrée stérilisée et désactivée. Un boitier d’activation permet d’associer e-Celsius® avec le moniteur pour la réception des données ou leur récupération dans la mémoire interne de la capsule, sans perte d’information. Un même moniteur peut suivre jusqu’à trois gélules simultanément, pour des usages prolongés.

Domoplay

Grâce à ce système, les infirmier(e)s libéral(e)s ou HAD équipés de tablettes mobiles peuvent solliciter l’aide d’un centre expert par téléconsultation pour gérer la santé des personnes souffrant de plaies chroniques. Une interface dédiée récupère les données sur un PC/MAC pour archivage ou exploitation clinique.

A noter que le développement de la télémédecine évite aux patients de multiples déplacements, et engendre des économies substantielles évaluées à 4.5millions d’euros pour 2015.

En 2017, le pôle TES accueille le projet TAGTHUNDER. Il consiste à mettre en œuvre un outil pour permettre à des personnes déficientes visuelles de pouvoir accéder au contenu du Web. Cette solution se différencie car elle se compose d’une extraction de contenu d’une page internet avec une restitution sonore en 3D. Solution qui peut être couplée à d’autres outils traditionnels. TagThunder est la seule aide technique à destination des personnes en situation de handicap exclusivement logicielle, et donc déployable par simple téléchargement/exécution.

Le tourisme est également un secteur d’activité où le pôle TES est partie prenante. Il en va ainsi des projets de réalité augmentée tels que :

Arromanches 1994

Ce projet consiste en la création d’un outil mobile multimédia et de réalité augmentée d’un site mémoriel. A destination de la clientèle touristique, cet outil sera adapté à la clientèle handicapée et plus particulièrement pour les handicaps visuel et auditif. Il s’agit concrètement de créer une application multimédia pour accompagner le grand public et les personnes ayant une déficience visuelle ou auditive dans leur découverte d’Arromanches et de son port artificiel. Le but étant de favoriser le plaisir utilisateur, de promouvoir les échanges au sein des groupes utilisateurs, de créer les conditions d’une expérience riche et immersive de l’histoire de la rade d’Arromanches et du débarquement et de favoriser la découverte d’Arromanches et des autres sites du débarquement en respectant la cohérence de cette nouvelle offre touristique vis-à-vis des musées existants. Grâce à une interface intuitive qui exploite au mieux les possibilités nouvelles offertes par les smartphones et tablettes, l’application proposera une expérience alliant réalité augmentée, restitutions virtuelles et archives vidéo et sonores.

 Et dans le domaine des collectivités :

L’application mobile de découverte de la Vallée de l’Orne

Cette application doit valoriser la CCVO (Communauté de Communes de la Vallée de l’Orne) à travers un parcours mobile le long de la voie verte.pole tes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *