Les objets connectés : un marché d’avenir

Ils partagent déjà un peu notre vie, mais ce n’est que le début. Les objets connectés ont de beaux jours devant eux, car au-delà d’une première fonctionnalité, ils apportent des services intéressants tous les publics… Des start-up aux très grands groupes internationaux, tout le monde s’intéresse à ces technologies puissantes qui vont révolutionner notre quotidien !

Ils partagent déjà un peu notre vie, mais ce n’est que le début. Les objets connectés ont de beaux jours devant eux, car au-delà d’une première fonctionnalité, ils apportent des services intéressants tous les publics… Des start-up aux très grands groupes internationaux, tout le monde s’intéresse à ces technologies puissantes qui vont révolutionner notre quotidien !

Avec 4,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires prévu dans la domotique et 3 milliards dans les transports en 2017, le secteur français de l’IoT est en pleine effervescence. Les analystes prévoient que le marché de l’IoT pèsera 15,2 milliards d’euros en France en 2020.

Cette nouvelle utilisation d’Internet installe à long terme, de nouveaux enjeux pour le digitale. Une multitude de produits sont concernés : Tee-shirts, montres, chaussures, lunettes.., les objets high-tech, aussi appelés intelligents, commencent à se propager au sein des foyers français.

Et si les particuliers sont concernés et intéressés par ces nouvelles technologies, il serait intéressant que les entreprises s’y intéressent davantage aussi, afin de ne pas se faire – une fois encore – dépasser par leurs salariés qui rappelons le, ont été et sont encore, les moteurs au sein des entreprises, pour mettre en place des plateformes collaboratives, utiliser les tablettes et les applications afin de se simplifier les tâches…

Qu’il s’agisse des secteurs de l’industrie, de la manufacture, de l’artisanat, de l’agriculture, du commerce ou des services : toutes les entreprises sont d’ores-et-déjà impactées par les technologies digitales et IoT en particulier. La valeur de ce marché en France est estimée à 10 milliards d’euros, avec un taux de croissance d’à peu près 15% par an : un chiffre assez faible si on le compare aux autres pays de la zone euro et la Chine, par exemple.

Or, les start-up porteuses de projets ne manquent pas ! Et pour répondre aux attentes de ces jeunes entreprises, la start up toulousaine Nanolike propose des nano-capteurs de nouvelle génération, alliant haute performance, miniaturisation et ultra-basse consommation : une simplification très recherchée ! Celle- vient de se rapprocher de l’IoT Valley, à Labège (31), pour sortir de ses marchés de niches. On peut aussi constater que des entreprises ‘championnes’ de ce secteur sont en train d’émerger avec force, comme Sigfox ou Actility. Le groupe Laposte organise désormais un concours annuel de l’innovation dans ce secteur. Les entreprises récemment lauréates ont développé des innovations dans les secteurs de la domotique, de la santé, de l’agroalimentaire, du transport et de l’acoustique…481912395

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *