La santé et l’hygiène des collaborateurs : facteur de performance pour l’entreprise

La santé et l’hygiène des collaborateurs : facteur de performance pour l’entreprise   Des collaborateurs dont la santé est privilégiée et dont le lieu de travail répond à des conditions d’hygiène strictes sont au final des collaborateurs bien dans leur entreprise. Plus performants, ils participent ainsi tous au succès global de l’entreprise.   Bientôt la mutuelle santé […]

La santé et l’hygiène des collaborateurs : facteur de performance pour l’entreprise

 

Des collaborateurs dont la santé est privilégiée et dont le lieu de travail répond à des conditions d’hygiène strictes sont au final des collaborateurs bien dans leur entreprise. Plus performants, ils participent ainsi tous au succès global de l’entreprise.

 

Bientôt la mutuelle santé obligatoire pour toutes les entreprises

 

La loi de sécurisation de l’emploi de 2013 prévoit que toutes les entreprises devront proposer une complémentaire santé à leurs salariés. Toutes les entreprises sont concernées p, même les TPE de moins de 50 salariés sont donc soumises à l’obligation. La loi prendra effet au 1er janvier 2016. La complémentaire santé mise en place dans l’entreprise devra offrir des garanties minimales. Ainsi, les salariés devront au moins bénéficier du paiement de l’intégralité du « ticket modérateur », pour les consultations médicales intervenant dans le cadre du parcours de soins et pour les actes et prestations prescrits par ces médecins. Certains frais ne devront pas être remboursés. C’est le cas des majorations du ticket modérateur dues en cas de non-respect par l’assuré du parcours de soins, des participations forfaitaires et des franchises. Si l’employeur doit souscrire une complémentaire « frais de santé » pour ses salariés, il n’est pas pour autant tenu de la financer seul. Il devra toutefois prendre à sa charge au moins 50 % des cotisations correspondant au niveau du panier de soins minimal imposé à l’entreprise. Les 50 % restants étant à la charge des salariés bénéficiaires. Le coût d’une mutuelle d’entreprise dépend notamment de l’assureur, du lieu d’implantation de l’entreprise et de l’âge moyen des salariés.

 

Quand le bien-être passe aussi par le lieu de travail

 

Les réflexions menées par les experts en la matière conduisent toutes à la même conclusion : plébisciter le télétravail serait une solution pour contribuer au maintien de la bonne santé des collaborateurs. Par ailleurs, d’après un sondage réalisé par Odoxa pour Syntec Numérique, 59% de salariés français expriment le souhait de faire du télétravail. Une idée plus marquée pour les franciliens (63%) et les cadres (71%). Le télétravail est perçu pour 48% des salariés comme un moyen pour équilibrer vie privée et vie professionnelle. 46% y voient l’opportunité de perdre moins de temps dans les transports et 36% un gain financier grâce aux économies réalisées sur les trajets et la nourriture. En outre, favoriser le télétravail, c’est préserver le sommeil, la santé, l’équilibre des collaborateurs ; autant de critères qui naturellement améliorent la performance et diminuent l’absentéisme.

 

Bien respirer, bien travailler

 

La qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments est devenue une préoccupation de santé publique importante en France. C’est en étant à l’intérieur que nous pouvons être exposés à de nombreux polluants présents dans l’air. Les pouvoirs publics considèrent donc désormais la qualité de l’air intérieur comme faisant partie des enjeux sanitaires majeurs des années à venir. D’où la nécessité pour les entreprises de se doter de dispositifs de captation et de ventilation performants. Les systèmes de ventilation doivent être dimensionnés en fonction de la nature, de la quantité et de la façon dont les polluants sont émis. Dans un local à pollution spécifique, la protection collective impose de capter les polluants à la source. L’OQAI (Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur) a engagé en 2011 une campagne nationale sur la qualité d’air intérieur dans les immeubles de bureaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *