La RSE, Responsabilité Sociale et environnementale : un intérêt à tous les niveaux de la société

La RSE, Responsabilité Sociale et environnementale : un intérêt à tous les niveaux de la société   Consommateurs, salariés, consultants, partenaires des entreprises, associations, collectivités territoriales… la société dans son ensemble est concernée par la RSE. Rappel des fondamentaux de ce concept, ayant pour but, une économie durable. Qu’est-ce que la RSE ? La RSE est la […]

La RSE, Responsabilité Sociale et environnementale : un intérêt à tous les niveaux de la société

 

Consommateurs, salariés, consultants, partenaires des entreprises, associations, collectivités territoriales… la société dans son ensemble est concernée par la RSE. Rappel des fondamentaux de ce concept, ayant pour but, une économie durable.

ameliorer-responsabilite-sociale

Qu’est-ce que la RSE ?

La RSE est la déclinaison pour l’entreprise des concepts de développement durable. La RSE intègre trois sujets fondamentaux : l’environnement, le social, et l’économie. La RSE suppose que les entreprises déterminent leur stratégie en tenant compte de leurs parties prenantes. Cela va des salariés aux investisseurs, en passant par ses fournisseurs et ses clients, sans oublier les ONG et les communautés locales. Elle implique pour l’entreprise d’aller au-delà de ses obligations légales dans les domaines de la protection de l’environnement et des droits humains.

 

Sur le plan de l’environnement, la RSE peut inclure la prise en compte d’un panel très large de problématiques comme le changement climatique ou la raréfaction des ressources, relativement déterminés par le secteur d’activité et l’implantation géographique. La notion d’appartenance à un territoire peut être assez forte, selon le domaine d’activité.

 

Sur le plan économique, la RSE contribue à la performance économique de l’entreprise puisqu’elle lui permet d’identifier et prévenir les risques auxquels elle est le plus exposée et de concevoir les produits et d’adopter des modes de productions adaptés aux évolutions fortes et rapides de son marché.

 

La norme ISO 26000 : norme officielle pour la RSE

L’ISO 26000 présente des lignes directrices pour tout type d’organisation cherchant à assumer la responsabilité des impacts de ses décisions et activités et en rendre compte. Elle définit la responsabilité sociétale comme la responsabilité d’une organisation vis-à-vis des impacts de ses décisions et de ses activités sur la société et sur l’environnement, se traduisant par un comportement transparent et éthique qui contribue au développement durable y compris à la santé et au bien-être de la société ; prend en compte les attentes des parties prenantes ; respecte les lois en vigueur et est compatible avec les normes internationales ; intégrée dans l’ensemble de l’organisation et mise en œuvre dans ses relations.

La norme ISO26000 décrit deux pratiques fondamentales de responsabilité sociétale que sont l’identification des impacts des décisions et activités de l’organisation au regard des questions centrales de l’ISO 26000 et l’identification des parties prenantes et le dialogue avec celles-ci.

Ces deux pratiques visent à déterminer les domaines d’action pertinents et prioritaires pour une organisation à partir :

  • Des impacts sur l’ensemble de la chaîne de valeur (cycle de vie de l’activité/produit/service)
  • De la prise en compte systématique de 7 questions centrales
  • D’un périmètre étendu de sa responsabilité au sein de sa sphère d’influence
  • De ses parties prenantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *