L’aménagement du poste des salariés en situation de handicap : une nécessité pour réussir !

Vous souhaitez pérenniser l’emploi d’un de vos salariés qui a subi un accident ou une maladie qui lui a retiré certaines facultés ou vous souhaitez recruter une personne en situation de handicap ? Pour bénéficier d’une efficacité optimale des compétences de la personne tout en préservant sa santé, l’adaptation du poste de travail est plus que […]

Vous souhaitez pérenniser l’emploi d’un de vos salariés qui a subi un accident ou une maladie qui lui a retiré certaines facultés ou vous souhaitez recruter une personne en situation de handicap ? Pour bénéficier d’une efficacité optimale des compétences de la personne tout en préservant sa santé, l’adaptation du poste de travail est plus que recommandée…

handicap-busine-140466299

L’agefiph met à la disposition des entreprises une aide à l’adaptation du poste de travail. L’objectif de cette aide a été mise en place pour permettre l’insertion et/ou le maintien dans l’emploi par l’adaptation du poste de travail d’une personne handicapée. L’employeur peut faire une demande de cette aide à l’Agefiph lors d’un recrutement, d’une recherche de solution de maintien dans l’emploi ou lors d’une aggravation ou une évolution du contexte de travail entraînent des conséquences sur l’aptitude à occuper le poste de travail. Quelle que soit la raison, le médecin du travail doit valider la situation de la personne en situation de handicap. L’aide est ponctuelle. Dans le cas de la nécessité d’une aide pérenne, l’entreprise peut engager une démarche de reconnaissance de la lourdeur du handicap (RLH) permettant de bénéficier de l’aide à l’emploi des travailleurs handicapés (AETH).

11524867La demande peut aussi émaner d’un travailleur indépendant, dès qu’il est détenteur d’un avis médical indiquant les difficultés à poursuivre l’activité du fait de l’aggravation ou de la survenance du handicap. Le formulaire de demande est disponible sur le site de l’Agefiph et celui-ci, une fois rempli et accompagné des justificatifs demandés doit être adressé à la Délégation régionale Agefiph dont dépend l’employeur.

Le montant de l’aide est évalué après analyse de chaque situation dans une logique de stricte compensation du handicap, c’est-à-dire en excluant les investissements qui, par nature, sont rendus obligatoires pour tenir le poste, que le salarié soit handicapé ou non. L’aide est accordée pour la mise en œuvre de tous les moyens (techniques, humains ou organisationnels) permettant l’accès à l’emploi ou d’un maintien dans l’emploi par l’adaptation du poste de travail de la personne en situation de handicap. Elle vise à favoriser l’autonomie de la personne et participe au principe d’aménagement raisonnable. Peuvent ainsi être pris en charge les frais liés à l’aménagement de poste, l’interprétariat, le tutorat, l’auxiliariat professionnel, la transcription braille, les logiciels spécifiques, etc… L’aide est cumulable avec les aides de droit commun et les autres aides de l’Agefiph.

L’aide de l’Agefiph vient en compensation du handicap et ne se substitue pas non plus aux obligations légales de l’employeur en matière de prévention des risques professionnels, d’amélioration des conditions de travail ou de mise aux normes d’hygiène et de sécurité ; et ceux qui sont nécessaires à l’entreprise dans le cadre du développement de son activité.

web-2017_11_07_Lancement_Projet_Indi_BOKALO_Dominique_Hdf_002

Plus d’infos
www.agefiph.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *